Skip to main content

Chez les 'rosbifs'

Miranda Jessel's first visit to London was friendly if not tasty

C'est en mai dernier que le lycee nous a propose de faire un sejour linguistique a Londres.

Deja sur le train nous regardions, curieux et stupefaits, cette masse de "rosbifs", peuple a la fois moque et admire dans notre entourage. A Londres nous fixames bouche-ouverte la bande de punks aux cheveux multicolores qui s'etaient poses devant la gare, mais avant meme que nous puissions sortir nos appareils-photos comme les bons touristes que nous etions, nos profs nous bouscul rent vers les trains de banlieue qui devaient nous emmener a Forest Hill chez nos familles. Nous fmes d'abord surpris par l'inefficacite du syst me ferre; changements de quai, detours et retards.

Cette premi re impression du pays nous decevait; o se cachait donc les chapeaux melon et les gardes royaux? Mais les jours suivants nous ne fmes pas decus, meme si les stereotypes manquaient, et nous pmes nous faire une idee des anglais sur leur territore. Dans l'ensemble nous les trouvions polis, un peu froids, serviables et d'abominables cuisiniers. Le deuxi me jour la dame de notre famille nous offrit un sac pour le dejeuner, qui contenait un fruit, une boisson fluorescente et un sandwich contenant une pate d'origine animale, vegetale ou meme extraterrestre. Alors nous nous refugiames dans les cafes, evitant tout de meme leur "coffee", un jus pale et sans got. Pendant nos quatre jours de visite nous fmes ravis par cette population qui s'arrete aux feux rouges qu'ils soient pietons ou conducteurs, qui se perce un peu partout, ne vend pas d'alcool aux mineurs et semble vraiment se respecter.

Meme la famille nous laissait seuls, les parents trop discrets et les enfants toujours occupes a jouer a la console. Chez eux deux choses cependant manquaient: des livres - les Anglais ne lisent-ils donc pas? - et le fameux petit dejeuner que nous attendions avec tant d'impatience.

Miranda Jessel, 18, is a student at a Paris lycee

Log in or register for FREE to continue reading.

It only takes a moment and you'll get access to more news, plus courses, jobs and teaching resources tailored to you